Les bols tibétains

Les massages sonores aux bols tibétains vous plongent dans un bain sonore, offrent un temps de relaxation, d’introspection et de guérison dans le respect de soi.

Filet-papier

Un peu d’histoire

Nous sommes en Mongolie, il y a 5 millénaires.

Les bols sont confectionnés en cuivre et leur usage est essentiellement culinaire.

Au fil des siècles, la découverte de nouveaux métaux, l’exploitation d’alliages de plus en plus sophistiqués amène à une utilisation élargit des bols, notamment par les chamanes.

Ces derniers vont s’intéresser à l’effet des sons et vibrations qu’ils émettent pendant que les forgerons les martèlent, et ainsi leur conférer une dimension plus spirituelle, plus mystérieuse avec un pouvoir de guérison.

Dès lors, seuls les initiés en détiennent le sens et l’usage.

Les bols héritent d’une fonction chantante sacrée.

Les migrations successives permettent une transmission des Savoirs aux prêtres de la religion Bôn, plus ancienne tradition spirituelle du Tibet et considérée comme une forme de chamanisme. Avec le développement du bouddhisme, l’utilisation traditionnelle des bols chantants passe chez les tibétains.

bols-tibétains-nathalie-horand-st-galmier-42
Filet-papier

Utilisation

L’usage des bols chantants dans l’Himalaya est très présent dans le quotidien ritualiste des moines tibétains, pour la méditation, les pratiques rituelles traditionnelles et religieuses, les offrandes, la purification des énergies d’un lieu, d’un objet, l’harmonisation des chakras, et dans le processus de guérison.

Ils gardent un usage alimentaire, notamment pour les femmes enceintes, qui mangeaient dans ces bols en raison de leurs vertus de purification.

En occident, les bols conservent ce caractère sacré et de guérison.

On a recours à eux pour la méditation, la relaxation, le lâcher prise mental et émotionnel…

Depuis quelques années, ils suscitent l’intérêt des scientifiques et des thérapeutes pour l’accompagnement des personnes sur le chemin du bien-être et de l’auto-guérison.

De plus en plus de personnes se tournent vers cette pratique qui permet une déconnexion rapide et une réduction de stress importante.

moine tibétain
Filet-papier

Comment ça marche?

Les massages sonores aux bols tibétains que je propose apportent une relaxation profonde et une fluidité de circulation des énergies aussi bien dans le corps physique que dans les corps subtils de l’aura.

Le corps humain est essentiellement composé d’eau, environ 60% de la masse corporelle.

Quand je frappe un bol, il émet un son et une vibration qui entrent en résonance avec le corps.

Les vibrations induisent un mouvement vibratoire de toutes les parties liquides jusqu’au niveau de la cellule, donc au plus profond du corps.

Ces micro-mouvements permettent une remise en circulation des liquides qui stagnent.

Il en est de même avec l’aspect énergétique du corps.

Les ondulations des sons favorisent la circulation de l’énergie en levant les blocages du flux énergétique (mémoires cristallisées, peurs, angoisses…) dans toutes les couches de l’aura et du corps physique.

Dans mes soins, je travaille avec plusieurs bols qui ont chacun une sonorité propre.

Traditionnellement les bols tibétains sont constitués d’un alliage de 7 métaux en correspondance avec un chakra et une planète :

  • plomb: chakra racine – Saturne,
  • étain: chakra sacré – Jupiter,
  • fer: chakra du plexus solaire – Mars,
  • cuivre: chakra du Coeur – Vénus,
  • mercure: chakra de la gorge – Mercure,
  • argent: 3e oeil – Lune,
  • or: chakra coronal – Soleil.

L’utilisation simultanée des différents bols permet un nettoyage des chakras et leur ré-alignement.

Ces actions combinées (travail sur les chakras, fluidité de circulation des énergies denses et subtiles entraînent une ré-harmonisation du corps et de l’esprit, une augmentation du taux vibratoire de la personne qui éprouve une sensation de légèreté, de bien-être et de bonheur.

PRENDRE RENDEZ-VOUS

Mon adresse

11 bis rue de la paix
42330 Saint-Galmier

Me téléphoner

06 15 68 63 03

M'écrire

nath.horand@gmail.com